separateur_small

«Il n’y avait aucun chemin; J’ai dû créer les chemins.
Mais il restait une question sur l’emplacement où ils devaient être.
Je voulais une vue du jardin venant du haut.
Cela me semblait la meilleure façon de regarder le jardin.»
Stanley Kunitz,
The wild Braid: A poet Reflects on a Century in the Garden